MESSAGE DES BLAIREAUX

Publié le par ANNE

Message reçu le 20 décembre 2013

Nous t’avons longtemps attendue pour te transmettre notre message, et enfin le moment est venu.

Nous sommes une espèce nocturne, méconnue de beaucoup d’entre vous. Aimés par certains, pourchassés par d’autres, nous sommes perçu en tant qu’animaux nuisibles à un moment donné et puis nous sommes protégés à un autre. C’est l’éternel conflit entre vous, les humains, et nous, les autres règnes.

Lorsque nous sommes nombreux vous trouvez que nous faisons des dégâts sur vos terres en creusant nos terriers. Pourtant, nous habitons aussi cachés que possible de votre vue, vivants dans les bois, loin de vos habitations. Où est l’époque où nous vivions tous ensemble dans la paix et la compréhension sur cette belle planète, Gaïa ? « Très loin dans le passé » pensez- vous, mais peut-être pas aussi loin dans l’avenir. Nous retournerons à cette époque, n’en doutez pas.

Vous nous trouvez peu sociables, indépendants et un peu grognants. Certes, nous aimons agir seuls, et que l’on ne nous dérange pas. Il est sûr que nous n’apprécions pas d’être interrompus dans notre quête de nourriture. Nous partons avec un seul but et ne dévions pas de cette intention ; pas comme vous, qui vous dispersez dans tous les sens avec des multitudes de pensées qui tourbillonnent dans vos têtes comme les abeilles dans leur ruche.

Calmez-vous ! Arrêtez-vous un instant ! Respirez profondément, et repartez avec une seule pensée. Vous verrez que, lorsque vous serez dans le calme, il vous sera plus facile de poursuivre votre chemin avec facilité et légèreté, - et ce, que vous fassiez vos courses au supermarché ou que vous preniez une grande décision d’importance nationale ou mondiale.

Vous n’avez pas souvent l’occasion de nous rencontrer car nous vivons surtout la nuit. Nous voyons très bien dans l’obscurité. Le noir ne nous dérange pas. Mais vous, vous avez peur de l’ombre. Pour vous, cela représente le côté néfaste, négatif de la vie. Pourtant ce côté-là est nécessaire. Il faut le jour et il faut la nuit, le noir et le blanc (comme notre pelage). C’est cela, l’équilibre. Vous craignez le noir qui, pour vous, représente le côté sombre de la vie, avec toutes ces violences, les guerres, les misères que vous subissez en ce moment. Ayez conscience que c’est vous qui nourrissez l’Ombre quand vous êtes dans la peur. Faites donc le contraire. Envoyez de belles pensées de Lumière et d’Amour sur votre peur. Regardez l’Ombre avec compassion, elle a besoin de cela pour se transformer en Lumière. Quand il n’y aura plus de négativité pour maintenir le côté sombre, il sera dans la paix et se fondra dans la clarté. Pour cela, il faut vous réunir, vous les êtres humains – ce que, d’ailleurs, vous êtes en train de faire maintenant. Continuez sur ce chemin - vous êtes bien partis. Pensez-y quand vous êtes confortablement « enterrés » dans vos maisons, comme nous au fond de nos terriers.

Nous sommes bien conscients que tout le monde n’a pas un toit pour s’abriter la nuit et qu’il y a parmi vous des sans-abri. Pourtant, ce sont les humains qui ont créé cette situation en permettant à cette Ombre d’exister ; et ce sont les humains qui peuvent redresser cet état de choses.

Vous avez les capacités d’y parvenir ;

vous aurez la force d’y arriver si vous regardez la Lumière et que vous vous y fondez.

Pensez-y, chers amis.

Vous pouvez faire circuler ce texte en gardant les lignes suivantes . Merci

Message canalisé par Scheena - messagesessentiels.over-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article