LES ENERGIES DE TRANSFORMATIONS BOUSCULENT

Publié le par ANNE

LES ENERGIES DE TRANSFORMATIONS BOUSCULENT

Message du groupe nouvelle lune du 30 juin 2014

Chers enfants de la Terre, chers enfants de la Lumière, merci à vous d’être là encore une fois, à ce rendez-vous d’Amour avec nos plans.

Bienvenus dans nos plans et merci de votre accueil car nous sommes ensemble, interconnectés dans tous les plans, vos Êtres comme des nôtres.

Merci d’être fidèles à ce rendez-vous car ce n’est pas un rendez-vous anodin voyez-vous, c’est un rendez-vous qui vous permet d’évoluer, de grandir individuellement et c’est un rendez-vous qui vous permet aussi de grandir, de faire grandir et de faire évoluer tous ceux qui vous entourent et bien entendu, vous participez à ce grand œuvre qu’est l’humanité en mouvement et en ouverture de conscience actuellement sur cette Terre.

Alors chers enfants, encore une fois soyez-en remerciés car même si de plus en plus de personnes font cela sur cette Terre, même si de plus en plus de gens s’éveillent, nous savons qui sont les pionniers, nous savons qui sont ceux qui ont commencé ce grand œuvre à nos côtés et qui sont toujours fidèles à ce rendez-vous.

C’est un chemin que celui d’aller vers la Lumière, c’est un chemin pas toujours facile que celui que vous avez entrepris et cela mérite d’être reconnu, voyez-vous, chers enfants, car il n’y a personne sur Terre , à part vous et nous, pour pouvoir reconnaitre tout le trajet que vous avez fait pour en arriver là où vous êtes, toutes les épreuves que vous avez traversées et qui vont ont fait grandir pour en arriver là où vous êtes, tous les chagrins, tous les accidents de la vie, tout le travail personnel de compréhension, de conscientisation, de vos comportements, de votre caractère, tout ce que vous avez changé et transformé.

Regardez an arrière, chers enfants, regardez en arrière et voyez tout ce que vous avez fait et reconnaissez-le et remerciez-vous. Remerciez-vous d’avoir fait tout ce chemin pour vous-mêmes et pour l’humanité, comme nous vous remercions.

Bien sur vous l’avez fait en partie pour vous et cela est juste puisque c’est votre âme qui vous pousse à cela, mais vous le faites aussi pour l’humanité maintenant vous en avez conscience et cela amplifie encore la qualité du travail en ce qui vous concerne.

Alors certains et certaines d’entre vous sont très secoués en ce moment, nous le savons, et bien cela est juste. Cela est normal pourrions nous dire même si ce n’est pas très agréable à entendre car les énergies de la grande vague d’amour qui descendent sur la Terre bousculent, transforment, transmutent, font ressortir, font resurgir des bas fonds des ombres, tout le matériel qui n’a pas été encore nettoyé et qui demande à revenir à la surface.

C’est un travail d’éboueur, pourrions-nous dire, qui se fait en ce moment dans vos vies. Alors remerciez pour cela et lorsque vous voyez passer un déchet qui vous appartient ou quelque chose comme un passé ou quelque chose qui revient, que vous avez déjà connu, regardez-le passer tout simplement comme vous regarderiez passer une rivière, un objet dans l’eau. Ce n’est rien que ça, ne vous y attachez surtout pas, ne commencez pas à vous prendre la tête avec les problèmes qui sont crées par cela car ce ne sont pas des problèmes, ce sont des évacuations.

Regardez simplement passer cette expérience, regardez simplement passer cela, peut-être même avec humour, peut-être même avec joie en vous disant « ah, voilà un de moins dans ma poubelle ! », car voyez-vous chers enfants, vos poubelles, de vie en vie, se sont bien remplies et là, c’est le grand nettoyage !

Heureusement pour vous, vous avez déjà beaucoup travaillé sur vous, vous avez déjà compris et nettoyé énormément de choses, et cela fait que ce qui reste devrait être facile à traverser ou à regarder passer tout simplement.

Le principe est de ne pas s’attacher à cela, le principe est de ne pas laisser votre mental prendre cela entre ses griffes et le triturer dans tous les sens vous faisant perdre votre axe, votre centre et votre reliance.

Votre mental se débat actuellement pour garder la face, pour maintenir le contrôle mais il est dépassé bien souvent et ainsi, un peu perdu, il se raccroche à tout ce qu’il peut pour reprendre son pouvoir personnel sur vous. Mais, si c’est à votre âme que vous avez laissé la conduite de votre vie, alors chers enfants, regardez-le vous aussi de l’extérieur, regardez-le s’agiter dans tous les sens et dites lui tout simplement de cesser cela, que vous avez compris, que ce n’est pas important, que ce n’est qu’un nettoyage et que ça va passer.

Mais plus vous mettrez de l’énergie dans votre mental, plus vous ferez grossir le problème, vous le savez d’ailleurs.

Alors, chaque fois que vous avez quelque chose qui vous bouscule en ce moment, regardez-le passer avec humour, avec philosophie et même avec joie sachant que cela est une purification, un nettoyage salutaire, indispensable, des miasmes qui vous habitent encore dans vos tréfonds, chers enfants. Et souvent dans le tréfonds, ce ne sont pas des choses graves qui restent, ce sont même parfois des miettes, mais ces miettes secouent quand même lorsqu’elles veulent ressortir et être nettoyées.

Alors laissez-les partir sans vous y attacher, comme vous nettoieriez une table sale de miettes de pain.

Certains ou certaines diront : « Mais, c’est plus facile à dire qu’à faire ! ». Surement, mais nous savons que vous pouvez y arriver parce que vous avez la conscience et que vous avez les outils en vous pour y arriver.

Vous connaissez les processus, vous savez faire du travail sur vous-mêmes. Apprenez juste à canaliser votre mental et à ne pas le laisser prendre le pouvoir sur vous. Il s’accroche à vos émotions.

Dès que vous avez une émotion un peu trop forte, il vient, il arrive tout puissant et il prend le relais et ça commence à cogiter dans tous les sens. Stop ! Arrêtez ce processus, vous le connaissez, dans un premier temps peut-être, vous ne le reconnaitrez pas mais très vite, avec la conscience que vous avez, vous devriez pouvoir voir ce qui se passe, en vous mettant à la place de l’observateur, à l’extérieur de vous et ainsi calmer le côté émotionnel et arrêter le mental.

C’est vous le maître de vous-mêmes ! Et c’est important que vous sachiez être le maître de vous-mêmes, que vous sachiez faire fonctionner la maîtrise en vous de qui vous êtes vraiment. C’est important voyez-vous, pour le futur, de savoir contrôler ses pensées, ses émotions, en douceur, avec amour, dans le respect, car elles sont là et ne sont pas là par hasard. Alors elles peuvent être acceptées, accueillies, traversées et ainsi n’ayant aucune prise pour s’attacher, le mental au repos, les choses passent comme un long fleuve tranquille, paisible, dans lequel quelques déchets s’en vont sans bruit.

Alors chers enfants, nous avions envie de vous dire cela ce soir car ça bouscule tout le monde et vous pouvez aussi aider ceux qui sont bousculés autour de vous en leur montrant le processus pour calmer le mental et l’émotionnel, en les aidant comme vous pouvez, en leur apprenant à ne pas se laisser déborder, car c’est souvent ce qui arrive.

Si vous êtes bousculés, les autres le sont aussi bien entendu et autour de vous, vous pouvez faire beaucoup de bien et mettre beaucoup d’apaisement en étant vous-mêmes dans la paix.

Et n’oubliez pas nos présences aimantes lorsque vous vous sentez dépassés, lorsque vous vous sentez débordés par quelque chose. Appelez-nous, mettez-vous en lien avec nous et demandez à recevoir la vibration de calme, de Paix et d’Amour pour pouvoir gérer ce qui se passe en vous.

Apprenez à mieux utiliser la connexion avec nos plans dans votre quotidien, cela est important voyez-vous, dans votre quotidien !

La spiritualité est dans le quotidien, dans chaque geste, dans chaque événement, que vous fassiez la vaisselle, la nourriture, le ménage, que vous alliez faire des courses, tout est habité par le spirituel.

Si vous y allez dans une état de colère, d’énervement, de fatigue, ce n’est pas la même chose que lorsque vous y allez tranquillement, dans la paix du cœur, avec l’envie d’acheter de bons produits pour faire de la bonne nourriture à votre famille que vous aimez. Si vous êtes dans le stress, ce stress va se propager à tout ce que vous faites, à ce que vous achetez, à ce que vous faites pour nourrir votre famille et ils vont manger votre stress plutôt que votre Paix du cœur.

La spiritualité est dans le quotidien et c’est cela qu’il faudrait pouvoir transmettre aux nouvelles générations. Ce n’est pas facile, nous le savons, mais c’est pourtant cela qu’il faudrait pouvoir transmettre.

La difficulté réside dans leurs croyances, leur mode de fonctionnement actuel et si les choses ne passent pas par leur mode d’information que sont internet, en particulier, et tout ce qui est manifesté sur ce mode de médias, ils n’écoutent pas grand chose, n’est-ce pas !

Alors, chers enfants, continuez ce chemin de Lumière, continuez-le sans faillir, continuez-le en sachant que nous sommes toujours à vos côtés, que vous n’êtes jamais seuls, en sachant que vous êtes sur le bon chemin et que vous êtes ceux qui peuvent éclairer les autres en étant des modèles et en transmettant vos connaissances, tout ce que vous avez appris.

N’oubliez pas de transmettre régulièrement pour éveiller petit à petit un être puis un être, puis un être. C’est important voyez-vous, nous vous l’avons déjà dit, bien sur nous nous répétons, mais c’est important.

Osez parler de ce que vous faites, osez parler de qui vous êtes, osez être vous-mêmes et si l’autre ne vous accueille pas ou même vous rejette, laissez-le mais n’en soyez pas blessé ! Il n’y a aucune raison d’en être blessé, bien au contraire, et ne le rejetez pas non plus parce qu’il ne vous comprend pas ou qu’il n’adhère pas à vos idées.

La tolérance est extrêmement difficile en réalité, beaucoup d’êtres se croient tolérants, ils ne le sont qu’en surface, mais au fond, ils ne le sont pas.

Il est difficile d’accepter les différences de l’autre dans le tréfonds de vos cellules, car vous êtes porteurs de nombreuses mémoires et ces mémoires réagissent, pourrions-nous dire, presque à votre insu, mémoires du rejet de l’autre, mémoires karmiques le plus souvent et vous fonctionnez comme des robots, mus par ces mémoires.

Alors faites bien attention à cela, la tolérance. Est-elle superficielle chez vous ou est-elle profonde ? Est-ce qu’en surface avec votre mental et avec votre cœur bien entendu vous êtes capable de tolérer la différence de l’autre ou pas ? Ou est-ce qu’il y a quelque chose qui remonte de vos entrailles, pourrions nous dire, pour venir par en dessous le repousser, le rejeter ?

Observez cela, chacun et chacune de vous, observez cela.

Si cela n’était pas, le racisme serait beaucoup moins important sur votre Terre, mais les mémoires du rejet de l’autre sont infinies en chacune et en chacun et elles vous manipulent. Pensez à cela pour ne pas vous laisser manipuler, pour être les maîtres de vos choix, de vos décisions, de vos amours.

C’est important voyez-vous, de se connaitre jusqu’au fond de ses entrailles et d’aller voir ce petit mouvement intérieur qui d’un coup nous fait rejeter l’autre alors qu’en surface, bien entendu, nous sommes complètement tolérants.

Si dans ce mois qui vient vous acceptez, chers enfants, de regarder cela de plus près et de travailler sur vous sur ce thème, cela sera intéressant.

Pensez-y lorsque quelque chose viendra vous heurter et nous vous disons, avant de terminer, nous rajoutons, la tolérance est aussi envers vous-mêmes, ne l’oubliez pas, la tolérance doit être aussi envers vous-mêmes, dans les profondeurs de vos entrailles, avec l’Amour que vous vous portez et non pas le rejet, la critique, le jugement, le non-amour.

Tolérez-vous tels que vous êtes, acceptez-vous tels que vous êtes, jusqu’au plus profond de vos cellules et vous pourrez ainsi accepter et aimer et tolérer l’autre tel qu’il est.

Nous vous aimons, nous vous aimons, nous vous aimons.

Nous vous laissons maintenant.

Vous pouvez faire circuler ce texte en gardant les lignes suivantes . Merci

Message canalisé par Anne - messagesessentiels.over-blog.com

Publié dans CHANNELINGS ANNE

Commenter cet article