MON PARCOURS VERS LE CHANNELING

Publié le par Anne

DEVENIR CHANNEL, UNE EXPÉRIENCE DE VIE

 C’était en 1985, lors d’un stage en groupe. Je commençais mon parcours de développement personnel. Je ne savais pas alors que je commençais aussi mon parcours spirituel.

Lors d’un soin énergétique, (en réalité une sorte d’initiation), avec plusieurs thérapeutes réunis autour de moi, un message en canalisation m’a été donné. Il me demandait si j’acceptais ma mission qui était de « transmettre ». J’ai dit oui, sans trop savoir ce que cela voulait dire. Il m’a aussi été dis, à ce moment-là, que je serais médium.

A partir de là j’ai été à l’affût de tout ce qui ressemblait à un travail de transmission.

 Cinq ans plus tard, mes pérégrinations de chercheuse de sens m’ont amenée auprès d’un Maître indien vivant. J’y suis restée dix ans. Il travaillait en transmettant l’énergie divine qu’il transformait, à travers lui, pour que l’on puisse la recevoir. Cette énergie, consciente et intelligente, faisait un travail de nettoyage des « samskaras » (impressions des vies passées restées attachées à l’âme) en fonction de là où en était la personne.
Comme ce Maître formait des « précepteurs », personnes intermédiaires entre lui et ses disciples, pour pouvoir faire le même travail à distance, j’étais persuadée que j’avais trouvé là le sens de ma mission « transmettre l’énergie divine ». J’ai demandé plusieurs fois à devenir préceptrice, mais il ne m’a jamais dis oui. J’étais désorientée.

Alors j’ai pensé que de toutes les façons je transmettais autrement : en parlant avec les gens, en donnant mes formations de Tarot, en participant à des groupes de prières, puis en étant thérapeute. Et c’était vrai.

Et pour moi c’était bien, j’étais dans ma mission.

Et bien il faut croire que non, en tout cas pas suffisamment. Un jour une amie m’a parlé d’une « channel » qui avait l’autorisation de faire des "initiations en channeling », avec l'assistance des Maîtres ascensionnés, pour des personnes demandeuses.

Et là je n’ai pas hésité une seconde et sans réfléchir aux implications de ma démarche, j’y suis allée.

Ce fut une belle expérience où pendant une heure, allongée, j’écoutais le discours des Maîtres au travers de la voix de la personne channel qui avait posé ses mains sur moi.

Puis les Maîtres me dirent qu’ils allaient parler à travers moi. La personne m’a conseillé de dire les premiers mots qui me venaient, sans réfléchir. Après une heure de relaxation dans l’énergie des Maîtres j’étais dans un parfait lâcher prise et mon mental devait ressembler à un loukoum, donc pas de problème. Le premier mot fut Soleil. J’ai eu l’impression qu’il tombait dans ma tête et je le voyais écrit au niveau de mon front. Une série de mot est venue ainsi, puis des phrases ont commencés à s’inscrire dans ma tête et à passer de droite à gauche comme le téléscripteur des infos à la télé, mais inversé. Je ne pouvais pas les lire, mais je savais que ce qui sortait de ma bouche était ce que je voyais défiler dans ma tête.

Drôle d’impression.

Ensuite j’ai travaillé à m’exercer plusieurs fois par semaine toute seule avec un magnétophone. Comme beaucoup de « channel » débutants j’ai été envahie par le doute :  est-ce que cela venait de moi ? Est-ce que je ne pouvais pas capter des entités négatives, des messages du bas astral ? Comment je pouvais interférer, déformer les messages ? etc…

Puis peu à peu devant la qualité de certains messages, devant leur contenu, qui souvent dépassait les connaissances  de ma personnalité, j’ai eu confiance en moi… et en eux. Alors j’ai proposé des canalisations à des amies, puis j’ai participé à des soirées de canalisation en groupe où j’ai pu voir que le contenu de mes messages était cohérant avec celui des autres.

J’avais enfin trouvé le sens de ma mission : transmettre, transmettre les messages de ces entités du monde de la Lumière qui se sont données pour mission de nous aider à évoluer vers notre propre Lumière en tant que personnalité incarnée et en tant qu’humanité. Je suis heureuse d’être à leur service et ce faisant au service des autres.

ÊTRE CHANNEL

Être channel est aussi une responsabilité et un engagement personnel. Je me dois de garder mon corps dans des vibrations assez hautes, de faire attention à ce que je vis, je pense et mange. Je dois aussi dépasser mes peurs d’apparaître comme « médium », dans ce monde si souvent coupé de l’essentiel. Et en cela l’expérience de Yenne a été un beau cadeau.

Cette expérience de « canal », vécue au quotidien, me donne beaucoup d’énergie pour avancer dans ma vie. Être au service du divin c’est sûrement, pour moi, ce qu’il y a de plus beau et être dans ma mission est une vraie nourriture pour mon âme et ma personnalité.

 Cette faculté de canaliser se retrouve dans ma pratique de thérapeute. Je me connecte le matin et dès que je travaille avec les mains. Parfois cela passe simplement sous forme d’énergie lumineuse, parfois c’est carrément sous forme de « channeling » quand les guides de la personne veulent lui parler. Et là cela sort tout seul, sans que je me sois préparée comme je le fais quand c’est moi qui ait décidé de canaliser.

Je participe toujours à des groupes de méditation avec « channeling » pour transmettre les messages.

Je fais des ateliers spirituels mensuels au cours desquels il y a une canalisation et je réponds à des demandes plus particulières pour des personnes qui désirent rentrer en communications avec leurs guides ou des personnes décédées, (à distance aussi). Il a fallu 6 mois avant que j’aie l’autorisation des Maîtres de canaliser des défunts et je dois d’abord passer par eux.

 Je continu bien sûr de travailler sur moi, travail sans fin et au combien passionnant, quand en cours de route, on trouve sa propre Lumière.

Ma mission évolue évolue toujours. J'ai rencontré récemment Kiara Windrider (voir son livre « Le feu du ciel ») qui m’a appris la technique de « l’Inahiloor » pour pouvoir  transmettre l’énergie divine et aider ainsi, modestement, à l’évolution de l’humanité.

 La vie est vraiment une belle aventure quand on la vit à l’écoute de son Soi.

Alors bonne route à tous et n’ayez pas peur de votre Lumière, offrez la au Monde.
anne 

 


Publié dans LE CHANNELING

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article