MESSAGE EMERGENCE DÉCEMBRE 2011 2°

Publié le par ANNE

Êtres lumineux, nous venons joyeusement et respectueusement nous incliner devant votre Lumière. Nous venons pour faire échange avec vous.

Oui, vous le savez, notre Lumière est à votre disposition pour éclairer vos pas, pour vous permettre de vous ressourcer quand vous en avez besoin et nous aussi, acceptons de nous enrichir, de nous régénérer grâce à votre Lumière, et tout simplement, de nous réjouir de votre Lumière.

Nous sommes de la même Source, et chacun, dans nos plans, nous offrons la Lumière qui est la nôtre, cette Lumière commune avec des reflets différents.

Plongez-vous le plus souvent que vous pouvez et alimentez cette conscience de votre Lumière.

Soyez heureux de l’arborer, de l’offrir en toute simplicité mais en toute conscience aussi. Oui, joie de cultiver cette conscience-là ! 

Plus souvent vous l’alimentez cette conscience, plus elle peut vous permettre d’alléger vos journées, vos taches de chaque jour, votre état d’être.

Bénissez et soyez cette Lumière !

Tant d’êtres qui peinent parfois douloureusement ou lourdement dans cette vie peuvent être bénéficiaires de cette Lumière, et quelque part, l’attendent.

Oui, soyez conscients de la mission qui vous revient puisque votre âme a choisi d’être là, dans ce moment crucial pour l’Humanité, pour tout l’Univers.

Oui, soyez heureux d’offrir votre part, votre essence, votre parfum !

Et ouvrez-vous au parfum des uns et des autres, laissez vos narines se dilater pour accueillir d’avantage celui des uns et des autres.

Quel parfum de couleurs, d’odeurs, tous ensemble, émanant sa fragrance pour l’offrir aux uns aux autres, aux divers plans, à tout l’univers.

Oui, dans l’Unité nous sommes tous reliés.

Joie de faire partie de ce grand œuvre et d’y apporter sa pierre en quelque sorte, d’élaborer ensemble cette œuvre commune, dans la simplicité de la vie de chaque jour.

Vous le savez, votre conscience, vos pensées sont très importantes car elles nous relient les uns aux autres, dans une tonalité ou dans une autre, à vous de choisir ce que vous désirez alimenter : la légèreté, la joie, l’espérance ou parfois la lourdeur, le découragement, le doute.

Alors, quand vous sentez que la respiration devient difficile, que les temps sont trop durs comme vous dîtes dans votre langage, n’hésitez pas à venir vous recentrer, à venir vous ressourcer.

Votre responsabilité est réelle, à chacun de vous, aux uns et aux autres, car c’est tous ensemble que nous colorons l’actualité.

Alors, dans votre troisième dimension, le vocabulaire est à l’inquiétude, au manque, à la crise, mais de quelle crise s’agit-il ?

Croyez-vous vraiment que ce ne soit qu’une crise économique ?

Ceci interroge plutôt sur les priorités que le Monde se donne aujourd’hui, sur la qualité d’amour dont il est capable envers lui-même.

Chaque être humain a à revoir son échelle de valeur, la qualité d’amour, d’attention, d’écoute, de respect qu’il génère pour lui-même.

Je crois que c’est d’abord là que ça crise !

Oui, nous avons des choses à revoir pour s’autoriser à devenir les enfants de Lumière, les révélateurs d’amour dans un esprit nouveau, dans moins de calcul, mais de plus de partage, mais de partage réel, sous quelque forme que ce soit.

Les systèmes monétaires n’ont pas toujours existé dans l’histoire humaine.

Inventez la vie, inventez comment vous pouvez ouvrir votre cœur, comment vous pouvez accepter de recevoir, de donner, de partager.

Vous pouvez d’autant mieux être inspirés si vous savez développer cette qualité essentielle d’accueillir, de recevoir tout ce qui vous est offert à chaque instant.

Nous constatons, chez beaucoup de vos contemporains, chez vous aussi parfois, combien vous pouvez encore être tentés par le découragement, par le sentiment de solitude, croyez bien que vous n’êtes jamais seuls, nous sommes constamment à vos côtés.

Alors, développez cette belle disposition du cœur d’accepter de recevoir, de prendre le risque et l’audace de demander.

En accomplissant cette demande, vous vous autonomisez, vous grandissez dans cette capacité qui est la vôtre d’écouter vos véritables besoins et de parvenir à y répondre, en acceptant l’aide des uns et des autres dans votre plan, mais aussi l’aide qui peut être accordée par les nôtres.

Vous travaillez à votre devenir personnel mais aussi au devenir commun, collectif, tous reliés dans l’Unité.

Oui, considérez véritablement que vos demandes, vos dons, vos lâcher-prise et vos acceptations contribuent à prendre soin de l’Unité, à lui permettre d’être réellement et de plus en plus.

Oui, c’est la progression de votre divinité en cours d’incarnation.

Quand vous êtes fatigués, quand vous vous sentez éreintés comme vous dîtes, laissez donc ces aides venir à vous, vous régénérer et alléger vos fardeaux, peu à peu les métamorphoser.

En lâchant prise, vous pouvez accéder à la paix, à la régénération, à l’allègement, à la joie, à la joie d’être.

Vous laissez circuler d’avantage ce flux de vie, de Lumière, d’Amour, de Partage et vous pouvez accueillir les effluves, les essences de vos semblables, eux aussi en expérience d’incarnation.

A travers votre incarnation, vous permettez au divin de se manifester autrement, différemment, de faire connaissance avec tous les possibles qu’il porte en lui et qui s’actualisent à travers vos incarnations aux uns et aux autres.

Plus vous lâchez et plus vous permettez à la divinité de s’incarner, de se révéler.

Vous pouvez, dans le niveau de conscience où vous êtes aujourd’hui, accueillir cela, le réaliser peu à peu.

Heureux sommes-nous de votre progression !

Alors, quel que soit votre bilan dans votre étape présente et dans cette fin d’année, ouvrez-vous à cette réalité qui est déjà présente en vous, en ces temps de lumière, que vous pouvez maintenant incarner sur la Terre.

Oui, dilatez vos cœurs, prenez des inspirations plus grandes pour recueillir davantage de Lumière et allongez vos expirations pour vous délester de tous ces fardeaux qui deviennent maintenant inutiles, ou desquels vous avez hérités mais qui ne sont plus vôtres.

Alors, dans le flux de l’expir, laissez-les partir, offrez-les à la Terre-Mère qui, en accomplissant son travail de gestation, d’amour, les transformera en un terreau fertile pour la vie.

Oui, prenez conscience de ce travail inestimable et incessant qu’accomplit la Terre-Mère avec vous.

Par amour, elle est fidèle dans l’engagement qu’elle a pris depuis des temps et des temps.

Alors, tout en développant la conscience du respect de vous-mêmes, élargissez ce respect jusqu’à la Terre-Mère et offrez-lui toute la gratitude de vos cœurs réunis, ré-unis avec elle, dans cette belle Unité que la Terre actuellement ne cesse d’agrandir. Beaucoup d’êtres s’éveillent, vous n’en avez pas toujours une conscience claire parce que vos instruments de désinformation ne vous présentent trop souvent, que les choses difficiles, alourdissantes, décourageantes pour certains.

Ne perdez pas de vue que la Lumière progresse, progresse réellement et vous pouvez visualiser, quand vous faites abstraction de ces événements, imaginez toutes les petites lucioles qui s’allument ici ou là ; il n’y a pas que les décors dans les rues pour Noël.

Imaginez cette lumière qui fuse ici et là, tant de petites lucioles dans la nuit étoilée, éclairée par les Lumières que vous êtes et celles de beaucoup de vos contemporains, qui créent un immense feu d’artifice autre que ceux que vous avez pu voir le 14 juillet sur votre Terre.

Oui, Noël est la fête de la Lumière, de la Naissance dans le nouveau, du Renouvellement.

Alors, au milieu de cette frénésie, bien partagée encore sur cette Terre, des cadeaux, des fêtes, des rassemblements, des déplacements, dès que vous pouvez, ralentissez votre rythme, venez vous poser, ne serait-ce que quelques secondes, dans votre cœur pour recueillir l’intensité, la Lumière ; votre âme n’attend que cette disponibilité pour vous la délivrer.

Alors, venez vous recueillir et recentrez, réorientez la direction de vos opérations tout au long d’une journée, d’une période de vie.

Oui, c’est vous qui êtes les guides de votre vie, ne l’oubliez pas.

Que votre Lumière vous éclaire à chaque pas, que la fluidité de la Source vous régénère, vous allège.

Merci à vous de continuer votre chemin de Conscience, votre chemin de Lumière et votre chemin d’Amour.

Oui, nous sommes heureux que vous nous offriez l’occasion de vous rappeler que vous êtes nos ambassadeurs sur la Terre, nos prolongateurs.

Oui, c’est vous qui pouvez révéler à vos semblables la divinité, la douceur de la Lumière, la chaleur aussi de l’amour, du partage.

Avec vous nous œuvrons.

Nous vous remercions de votre fidélité, de votre élévation, déjà dans nos Plans nous vous accueillons.

Que la fête soit dans vos cœurs comme dans les nôtres, sur la Terre comme au Ciel.

Merci de transmettre ce message dans son intégralité et en gardant ces dernières lignes : channelisé par Opaline - messagesessentiels.over-blog.com

 

Publié dans AUTRES CHANNELS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article