Questions et réponses sur... le Libre-Arbitre

Publié le par ANNE

Questions et réponses sur... le Libre-Arbitre

Extraits de la news letter d'Anne Duquesne, qui retransmet des canalisations de sites en anglais. Ici les Anales Akashiques. (Voir plus bas)

Les gens peuvent-ils dévier de leur plan divin ou de leur projet de vie ?

Oui, les gens dévient souvent de leur projet de vie parce qu’un projet de vie ce n’est que ça — un projet. Les gens changent tout le temps leurs projets ! Dès l’instant où vous vous écartez de votre projet de vie, le plan se réorganise en fonction des choix que vous avez faits, de sorte qu’une fois que vous êtes réellement passés par l'acte de dévier vous ne déviez plus — vous suivez simplement la nouvelle route que vous avez choisie. Cela se fait toujours avec les instructions, l'accord et la surveillance de votre Soi supérieur et de tous les Esprits Gardiens, des Maîtres, et des Enseignants de l'univers qui font partie de votre projet de vie.

Lorsque vous choisissez de faire partie de ce monde, que ce soit en tant qu’esprit ou dans une forme physique, votre âme élabore immédiatement un plan, une orientation ou, à tout le moins, une intention d'être ici. Dans cette intention est inscrite une série de possibilités. Selon ce que vous prévoyez ou ce que vous voulez qu'il se passe, certaines de ces possibilités sont plus probables que d'autres, de sorte que chaque vie — que ce soit la vie d'un esprit ou d’un ange, ou celle d'un humain, d’un animal ou d’une plante — chaque vie a une certaine orientation conçue pour elle et c'est ce que vous appelez votre projet de vie. Ce projet de vie est mis en mouvement par vous au moyen de votre propre libre-arbitre. Presque toujours, une âme ou un esprit conçoit son projet de vie en conformité avec ce que certains appellent la « volonté de Dieu ». D'autres l'appellent « l’assemblée de vos Guides Spirituels », ou votre propre libre-arbitre divin. Mais toujours, votre moi supérieur, qui est vous, fait vos plans avec une compréhension du contexte — de la manière dont votre projet de vie va interagir avec les chemins de vie des autres, de la manière dont votre projet de vie va créer un changement dans le monde ou maintenir les choses en place, ainsi que de la manière dont vous allez répondre lorsque changeront toutes ces choses.

Votre moi supérieur et ce que vous pourriez appeler Dieu, ou l’assemblée des Guides Spirituels qui aident à vous diriger — tous les maîtres, enseignants et porteurs de sagesse qui se consacrent à faire partie de votre vie d'une manière ou d'une autre — ont toujours une vaste compréhension du contexte. Alors que vous êtes à tout moment libres de faire tous les choix que vous voulez, vos Guides Spirituels s’assurent que votre attention ne soit jamais attirée vers des genres d'expériences qui sont complètement en dehors des possibilités ou des probabilités de votre projet de vie. C'est là où vous parlez de « destin » et de « sort ». Le destin et le sort ne sont pas des plans gravés dans la pierre, ils sont tout simplement le sens du but et le sens de l'orientation qui reflètent votre accord avec votre projet de vie. Ce projet de vie comprend les intentions que vous énoncez et les possibilités et probabilités qui découlent de cette intention initiale. Cela signifie que votre libre-arbitre vous permettra de changer de direction et de vous réorienter vers une nouvelle version du plan tandis que vous avancez à chaque instant en toute liberté.

En fait, chacun de vos choix modifie légèrement l’orientation. Il est rare de trouver une vie à une seule piste, qui serait votre plan de vie, et dans laquelle tous les autres choix vous feraient sortir du plan. Une image beaucoup plus exacte pour décrire votre plan de vie et la manière dont il interagit avec le libre arbitre, c'est qu’il est très similaire à une série de portes. À chaque instant les choix que vous faites ouvrent une porte sur une nouvelle gamme de possibilités. Ces possibilités vous donnent à leur tour un ensemble de choix. Lorsque vous faites un choix c'est comme si vous franchissiez une porte pour ouvrir une nouvelle série de possibilités. Ceci est vrai en ce qui concerne vos choix de vie importants tels que devenir parent ou non, ou décider de prendre un certain travail ou de faire des études. Ceci est également vrai pour vos tout petits choix, comme quoi prendre au petit déjeuner ou faire une promenade dans la matinée. Ce que vous appelez des choix plus petits ou insignifiants ouvrent tout autant une porte que les expériences ou choix plus importants. Votre plan de vie se déroule à tout moment selon vos choix. Le libre-arbitre doit être une action qui déroule n’importe quel projet de vie.

Encore une fois la réponse est que vous êtes libres de faire n’importe quel choix, qu’il fasse partie de votre plan de vie actuel ou que ce soit quelque chose que vous n'avez pas vu venir. Dès l'instant où un nouveau choix devient une possibilité, puis dès l'instant où le choix est fait et que le changement d’orientation se produit, il est combiné à votre projet de vie. Il est tissé dans la structure globale et dans votre propre plan afin que, une fois que vous avez réellement fait le choix, ce ne soit plus un écart mais tout simplement une autre possibilité, une autre probabilité que vous suivez.

En fait la loi du libre-arbitre ne consiste pas seulement à faire des choix au quotidien. La loi du libre-arbitre dans ce monde signifie que vous êtes, à chaque instant, l'architecte de votre vie. Votre moi supérieur et votre esprit humain sont constamment en train de retravailler le plan ensemble — constamment en train de décider quoi faire, quelles nouvelles expériences rencontrer, et comment elles vont se dérouler. Vous êtes tout simplement en train de poursuivre une nouvelle gamme de possibilités et d'apprendre à faire des choix basés sur un sentiment de véritable alignement intérieur plutôt que sur une définition extériorisée du bien ou du mal.

Pour davantage d’informations sur le libre-arbitre, en particulier savoir si le libre-arbitre existe réellement dans la troisième dimension et comment il est expliqué en détails, connectez-vous à votre espace Membre d’Akashic Transformations ou abonnez-vous aujourd’hui !

Traduction AD Page d’origine : http://www.akashictransformations.net/ARonFREE

Est-ce que le libre arbitre existe réellement dans la troisième dimension ? Les êtres humains de troisième dimension ont-ils vraiment le libre-arbitre ?

Oui et oui, même si parfois vous ne sentez pas que vous l’avez. La question sur les êtres de troisième dimension est vraiment une question de perspective. En tant qu'être de troisième dimension, si vous êtes un humain, une plante, un animal ou une roche (bien que les roches ne disposent généralement pas d'une âme individuelle, mais elles ont une force de vie plus comme une collection de beaucoup, beaucoup d'âmes ou aux personnes qui pourraient insuffler eux-mêmes grâce à l'énergie d'un rocher, où une plante, un animal ou un être humain auront souvent une âme individualisée ou de l'esprit, mais nous nous éloignons...) — quand vous décidez de vivre une vie dans la troisième dimension, une partie de l'accord est, en quelque sorte, que vous oubliez ou perdez la trace de la perspective qu’a votre moi supérieur. L’oubli ultime se produit chez l'être humain. Les animaux et les plantes ont tendance à se souvenir davantage de leur moi supérieur, ils ont tendance à avoir davantage qu'un être humain une conscience constante de cette perspective plus élevée. Cela fait partie de ce qui vous rend humains et de ce qui rend les choses intéressantes pour un être humain. Vous avez un oubli de votre moi supérieur et de la perspective de cette dimension supérieure beaucoup plus profond. En oubliant, votre point de vue se limite et vous commencez à voir le monde comme un corps humain de troisième dimension. Vous oubliez comment voir le monde à travers la perspective plus élevée qui consiste à être toujours en mesure de prévoir et d'envisager toutes les probabilités.

Comme vous le savez, l'esprit humain n'est pas toujours conscient de ce qui pourrait arriver dans le futur, il n'est pas toujours conscient de la façon dont ses actions ou ses pensées influeront sur ceux qui l'entourent. Un esprit humain est par nature limité et chaque être humain est relié en permanence avec son moi supérieur. Vous n'êtes jamais abandonnés par votre moi supérieur, ou par Dieu, ou par les Guides Spirituels qui vous conduisent. Que vous les perceviez ou non, que vous vous sentiez connectés à Dieu ou non, vous êtes toujours connectés à une multitude d’êtres des dimensions supérieures qui prennent soin de vous. Il y a des moments où votre esprit humain, de son point de vue limité, aspire à quelque chose et où votre moi supérieur et l'ensemble de vos Guides Spirituels et de vos proches reconnaissent que ce à quoi vous aspirez n'est finalement pas ce que vous voulez. Lorsque vous aspirez à quelque chose sans savoir comment le provoquer, vous pouvez supposer que quelqu'un « là-haut » veille sur vous — seulement ce quelqu'un là-haut n'est pas séparé de vous — il vous inclut.

À bien y réfléchir, c'est en fait le moyen le plus utile d’éveiller le libre-arbitre. Le libre-arbitre est plus évident lorsque votre perspective est limitée. C'est ce qui rend l'expérience humaine tellement intéressante. Une expérience aussi nette et puissante du libre-arbitre n'est accessible que si votre vision est limitée par l'oubli. Si vous êtes juste un être universel de plus dans l'univers du libre-arbitre, vous êtes constamment conscient de toutes les issues possibles, de sorte que les choix sont absolument clairs. En fait, en dehors de la troisième dimension, vous pouvez choisir toutes les options et les voir se dérouler toutes en même temps. En dehors de la troisième dimension vous n'êtes pas limités à une chronologie linéaire et vous n'êtes pas limités à un seul point dans l'espace. Vous êtes libres de vivre de nombreuses expériences différentes en même temps. Cela ne rend pas le processus de choix très intéressant. Lorsque vous n'avez pas à choisir une chose parmi beaucoup d'autres, il n'y a pas beaucoup de stress ou de pression exercés sur l'acte de choisir. Il n'y a pas beaucoup de puissance dans l'expression du libre-arbitre.

En tant qu’êtres humains dans des corps limités, oubliant qui ils sont vraiment et ayant le sentiment d’être limités à une chronologie linéaire et à un seul point dans l'espace, vos vies sont conçues pour vous donner l’impression que vos choix doivent être uniques. Si vous avez une série de cinq options, vous devez choisir l'une d'elles. Lorsque vous êtes mis dans cette situation, le libre-arbitre devient d'une importance capitale. C'est l'une des raisons pour lesquelles une partie du jeu humain a évolué vers la création de scénarios où les gens sont en situation d’avoir l’impression qu’ils privent un autre de sa volonté, ou qu'ils prennent la main sur les choix d’un autre, ou qu’ils limitent les choix des autres. Cela ajoute une dimension dramatique à l'intrigue et façonne le développement du caractère. Cela rend aussi le jeu plus intéressant.

Le fait est que le libre-arbitre vous appartient toujours. Dans les limites de votre corps de troisième dimension vous avez toujours la possibilité de faire tous les choix que vous souhaitez. Votre moi supérieur garde toujours ouverte la possibilité de tous de ces choix. Votre moi supérieur ne vous conduira pas vers un choix qui n'est pas dans votre meilleur intérêt. C'est là où parfois vous avez le sentiment d’être limités, le sentiment de ne pas avoir de libre-arbitre. Toujours, à tout moment, votre moi supérieur est libre de vous conduire où vous voulez. Quand vous avez le sentiment que votre libre-arbitre est limité, c'est toujours du à une incompréhension de votre esprit humain sur l'endroit où vous conduit votre moi supérieur. C'est là où le conseil de se rendre, et d’avoir foi et confiance en Dieu, ou foi dans l'univers, peut vous être bien utile. Maintes et maintes fois, à travers chaque vie humaine, vous vous orientez vers la preuve de ce que vous vous finissez toujours par vous retrouver exactement là où vous voulez, indépendamment de ce à quoi vous aspiriez auparavant. Ce message fait partie de toutes les traditions de sagesse. Apprendre à faire confiance au processus qui vous donne le temps de guérir, ou d’avancer, pour vous amener exactement où vous devez être, est la raison principale de votre présence ici.

Lorsque vous avez le sentiment de ne pas avoir de libre-arbitre, considérez qu’une bonne raison vous a fait choisir sagement de vivre cette impression. Regardez au-delà de la frustration et du désespoir pour retrouver le sens d’un but. Qu'êtes-vous en train d’apprendre ? Comment êtes-vous en train de grandir ? Au-delà de votre expérience humaine cherchez la sagesse contenue dans votre situation actuelle et restez dans la confiance que vous ne dépasserez cette expérience que si vous y êtes vraiment prêts.

Traduction AD Site d'origine : http://www.akashictransformations.net/

Publié dans AUTRES CHANNELS

Commenter cet article