AIMEZ VOTRE CORPS AIMEZ VOUS

Publié le par ANNE

YIN-YANG-ames-soeurs.jpg 

 

 

MESSAGE DES MAÎTRES ASCENSIONNÉS 

SOIRÉE EMERGENCE DU 23 JUILLET 2012

Soyez bénis chers enfants, soyez bénis d'être là encore une fois, fidèles à ce rendez-vous.

Dans nos plans, nous sommes si heureux de vous retrouver, de retrouver vos énergies, de retrouver l'énergie de vos cœurs amoureux, amoureux de la divinité que vous êtes ; car vous êtes le divin, car vous êtes Dieu, car vous êtes vous Dieu.

Soyez en certains, car ainsi, dans la vie vous pourrez marcher sur cette Terre dans la conscience totale que chacune de vos cellules est le divin en incarnation, que l'assemblage de toutes ces cellules qui forment votre corps, votre personnalité et même votre esprit, que cet assemblage de cellules est la Présence Je Suis en incarnation qui s'expérimente sur la planète Terre.

Alors, si vous vivez dans la conscience de qui vous êtes, si vous acceptez profondément de reconnaître qui vous êtes, et si votre ego arrive à ne pas vouloir prendre le dessus, à ne pas vouloir écouter ses anciens schémas, écouter ses besoins de reconnaissance ou ses peurs, si vous arrivez à le faire taire, si vous arrivez à faire en sorte qu'il s'apaise, alors, vous serez vraiment des êtres de lumière en marche sur cette Terre.

Avec à leur service, cette parure, ce manteau, ce vêtement qu'est votre ego.

Chers enfants, aimez-le, aimez cette partie de vous qui exprime dans la matière la divinité qu'elle habite.

Ainsi, aimez-vous, aimez-vous profondément, aimez chacune de vos cellules, aimez chacun de vos grains de peau, aimez chacun de vos cheveux, aimez votre regard et vos yeux, quelle qu'en soit la couleur, aimez la forme de votre bouche, aimez la forme de votre visage, aimez la forme de votre corps même si vous aimeriez qu'il soit différent car c'est cette volonté de correspondre à une image que vous donne la société dans laquelle vous êtes qui fait que souvent vous ne vous aimez pas.

Vous vous jugez vous-mêmes, vous vous critiquez vous-mêmes, alors parfois vous aimez certaines parties, parfois vous en aimez d'autres, parfois vous rejetez tout ou vous n'aimez que votre esprit mais pas votre corps ou votre corps mais pas votre esprit ; et ainsi, nous pouvons dire, car nous le voyons, que vous êtes en conflit avec vous-mêmes et que vous ne vous aimez pas vraiment.

Arrêtez, chers enfants, de vouloir être parfaits, arrêtez de vouloir ressembler à des critères qui ne correspondent à rien qu'à la volonté d'être encore une fois dans le paraître.

Vous n'avez pas à être dans le paraître mais à être dans l'être et cela vous le savez, alors aimez-vous tels que vous êtes.

Aimez, c'est se regarder sans jugement.

Regardez-vous dans la glace, chers enfants, regardez-vous dans le miroir de vos yeux, regardez votre âme vous contempler et votre âme vous a choisi, et votre âme vous trouve beau et votre âme vous aime.

Aimez-vous comme votre âme vous aime.

Regardez-vous dans les yeux de votre âme et reconnaissez-vous en tant qu'êtres de lumière dans ce corps de chair et aimez ce corps de chair, cellules par cellules : les oreilles, le nez, la bouche, les seins, les fesses, les cuisses si mal aimées, la peau, ses imperfections.

Aimez votre corps tel qu'il est, c'est un cadeau de la vie et lorsque comme nous vous n'en n’aurez plus, peut-être le regretterez-vous alors ! Bien que nous ayons d'autres avantages, nous n'avons pas le corps et le corps voyez-vous est une source de richesse dont vous n'avez peut-être même pas totalement conscience.

Avec vos cinq sens, vous pouvez sentir tellement de choses, vous pouvez profiter de tellement de choses magnifiques.

Avec votre regard, vous pouvez voir les beautés, les beautés de la nature, les beautés de la terre-mère, les beautés des êtres.

Avec vos oreilles, vous pouvez entendre la beauté de la musique, la beauté des chants de la nature, le bruit de l'eau et des oiseaux.

Avec votre nez, vous pouvez sentir les parfum de la vie, les essences subtiles, les parfums des fleurs.

Avec votre peau, vous pouvez contacter la peau de l'autre, la douceur des pétales d'une rose, la douceur d'une laine, d'une fourrure d'un animal aimé.

Eh oui, chers enfants, vous avez ce grand potentiel de vous enrichir par chacun de vos sens et de nourrir, à travers cela, votre âme. Car la beauté, les sensations de joie apportées par l'odeur, le toucher, les sons, la vue nourrissent votre âme.

Soyez-en bien conscients, chaque fois que vous sentez en vous naître cette émotion qu'apporte la beauté d'un instant, d'un coucher de soleil, du sourire d'un enfant, d'un repas partagé entre amis, ayez conscience que grâce à vos cinq sens, vous nourrissez votre âme et vous lui donnez l'amour, la beauté, toutes ces vibrations élevées en nourriture.

Aussi, aimez la vie, aimez-vous car vous êtes la vie.

Vous êtes la vie qui s'incarne sur la Terre avec toutes ces belles sensations, aimez ces sensations et même si vous savez, car vous êtes maintenant des êtres très avancés, que tout ceci n'est qu'une illusion, ceci est un savoir mental et si vous pouvez le comprendre, vous ne pouvez pas encore le vivre vraiment.

Ce que vous pouvez vivre vraiment, c'est le monde de l'illusion matérialisé et ce monde de l'illusion matérialisé vous apporte toutes ces richesses, toutes ces senteurs, toute cette beauté.

Alors, nourrissez-vous-en chers enfants, profitez-en de ce corps, aimez-le comme il le mérite et apprenez à vos enfants, apprenez à vos amis, apprenez à ceux qui vous côtoient et que vous aimez à aimer leur corps et à le respecter, à s'en occuper, à ne pas le juger, le maltraiter, mais au contraire, à le respecter et à l'honorer à sa juste valeur.

Alors pourquoi ce soir parlons-nous de cela? Parce qu'encore trop de gens malmènent leur corps, ne s'en occupent pas, se nourrissent mal, boivent, mangent n'importe comment, prennent trop de médicaments et cela est en train de faire perdre beaucoup de cette beauté, de cette énergie vitale des corps humains sur la planète Terre, des corps d'animaux qui sont aussi eux trop mal traités, ayez le respect de la matière.

La matière est divine, respectez la matière, les cailloux, les plantes, les animaux, mais votre voiture aussi est vivante, votre table aussi est vivante et votre lit aussi est vivant et tout cela est vivant et divin.

Le divin est absolument partout puisque tout ce qui est dans cette illusion de la matière est Dieu condensé.

Chers enfants, nous vous disons cela pour que vous puissiez prendre du recul sur ce que vous vivez, sur ce que vous voyez, sur ce que vous faites, sur ce que vous sentez, sur ce que vous entendez, du recul pour pouvoir apprécier le divin en tout, partout.

Tout est Dieu, tout est Lumière, tout est Amour.

Nous vous aimons, nous vous aimons, nous vous aimons.

Vous pouvez faire circuler ce texte en gardant les lignes suivantes . Merci

Message canalisé par Anne - messagesessentiels.over-blog.com

 

 

Publié dans CHANNELINGS ANNE

Commenter cet article